Pour soigner par exemple…

avril 12, 2015 dans Pour qui ? Pour quoi ? Comment ?

Chacun peut rencontrer des difficultés liées à un changement, un choc ou un blocage qui revient de manière récurrente. J’accompagne les personnes dans un processus de changement pour atteindre de nouveaux objectifs comme par exemple :

– réussir un examen

– se libérer des phobies, peurs, paniques

– gérer la douleur

– soigner un traumatisme

– aborder une séparation, un deuil

– prendre des décisions, savoir faire des choix

– réguler les troubles alimentaires : anorexie, boulimie, poids…

– se libérer de ses addictions : tabac, alcool, jeu…

– gérer le stress, l’anxiété, le trac…

– sortir de la dépression

– retrouver la confiance et l’estime de soi

– réussir des épreuves sportives, des examens, des concours, le permis de conduire

– retrouver le sommeil

Comment se passe une séance d’hypnose ?

avril 21, 2013 dans Pour qui ? Pour quoi ? Comment ?

Assis ou allongé, le thérapeute nous propose des suggestions souples qui vont nous permettre un voyage intérieur en douceur afin que notre inconscient

y trouve des ressources puissantes et des solutions personnelles qui correspondent vraiment à nos besoins.

Nous pouvons communiquer avec le thérapeute qui nous accompagne comme dans un rêve éveillé. A chaque moment, nous restons conscients de ce

qui se passe et libres de sortir de cet état.

Car contrairement à l’hypnose traditionnelle, l’hypnose éricksonienne n’est ni directive, ni autoritaire et ne vise pas à prendre le contrôle sur les personnes

comme dans l’hypnose de spectacle.

 

Les différents types d’hypnose

avril 21, 2013 dans Pour qui ? Pour quoi ? Comment ?

On parle aujourd’hui essentiellement de deux types d’hypnose : l’hypnose classique (employée en hypnose de spectacle), l’hypnose éricksonienne et/ou

la nouvelle hypnose.

 

L’hypnose classique

L’hypnose classique est souvent une prise de pouvoir autoritaire de l’hypnotiseur sur la personne hypnotisée. En hypnose classique, ce qui importe

en premier lieu, c’est la façon dont le thérapeute va convaincre son patient plutôt que le processus qui se développe chez ce dernier.

 

L’hypnose éricksonienne

En hypnose éricksonienne, l’état hypnotique est un état naturel auquel le patient participe, en atteignant le niveau de profondeur dont il a besoin.

Le patient est guidé par le thérapeute.

En hypnose éricksonienne, il y a une nécessité absolue de respecter la personnalité du sujet, on ne lui donne pas d’ordre.

Chaque état hypnotique est différent comme chaque personne est différente d’une autre.

Le respect de l’intégrité psychique et physique de la personne, de son libre arbitre et de ses choix est au centre de cette pratique thérapeutique.

L’hypnose, qu’est-ce que c’est ?

avril 21, 2013 dans Pour qui ? Pour quoi ? Comment ?

Le terme « hypnose » vient du mot grec « hupnos » qui veut dire sommeil. L’état hypnotique est un état modifié de conscience naturel que chacun connaît

sans le savoir… en étant absorbé par un film, en conduisant dans une sorte de rêverie, en contemplant un feu de cheminée. Une autre intelligence prend

le relais de notre attention consciente comme en pilotage automatique et nous permet d’accéder à un autre type d’intelligence comme le corps ou

l’inconscient.

– L’état hypnotique en lui-même reproduit une phase de repos psycho corporel qu’il est nécessaire d’observer.

– L’état hypnotique permet également de reprogrammer le rythme naturel du corps.

– L’état hypnotique est tout autant un outil de relaxation, de récupération et de régénération.

Quels outils pour vous aider ?

avril 21, 2013 dans Pour qui ? Pour quoi ? Comment ?

J’accompagne les personnes dans un processus de changement pour les aider à atteindre de nouveaux objectifs.

J’utilise pour cela plusieurs pratiques : psychanalyse intégrative, hypnose éricksonienne, relaxation, PNL, thérapie stratégique, et pleine conscience.

La pleine conscience, qu’est-ce que c’est ?

La pleine conscience consiste à placer son attention sur l’instant présent et à examiner les sensations qui se présentent à l’esprit ou au corps, à observer comment elles apparaissent, comment elles durent quelques temps, et comment elles disparaissent.

Cette discipline laïque, issue de la méditation pratiquée en Extrême-Orient par les bouddhistes, permet de se rendre compte de façon directe que les sensations et les pensées varient tout au long de la journée : elles sont impermanentes, c’est-à-dire qu’elles ne durent pas.

Nous allons favoriser cette approche de façon à clarifier notre mental pour ne plus être la proie des états d’esprit négatifs qui nous emportent vers les trous noirs de la dépression notamment. Il s’agit ici de favoriser un état d’être positif afin de vivre dans une clarté consciente et joyeuse.